Robert HELMAN (1910-1990)  

helmanRobert Helman est né à Galati en Roumanie. Dès 1927, il rejoint la France pour y suivre des études de droit et même s'il peint déjà, il ne se consacre entièrement à la peinture qu'à partir de 1938. L'année suivante, la seconde guerre mondiale éclate et l'oblige à se réfugier à Barcelone où il expose sa peinture figurative pour la première fois en 1943.Sa première exposition parisienne à lieu en 1946 à la galerie Berri-Raspail. Il y présente une peinture qu'il qualifie de « paysages imaginaires de la Genèse ». Pas tout à fait abstraite, composée de formes, d'éruptions, de fissures, Robert Helman nous montre à ce moment l'essence de son écriture que l'on retrouvera ensuite dans l'ensemble de son oeuvre. Les séries (Figures, Arbres, Evols...) où Robert Helman s'évertue à « faire surgir l'énergie même du monde » se suivent, se parlent mais ne se ressemblent pas, le message de chacune étant si différent du précédent. Sa palette aussi évolue, passant des bruns, des ocres, aux verts sombres et enivrants sans crier gare mais toujours en respectant son « absolu », son identité picturale. Il cotoiera au fil de sa vie de nombreuses personnes qui seront pour lui des sources d'inspiration, d'échanges mais aussi d'amitiés très fortes : les peintres Mané Katz, Jean-Michel Atlan, Lan-Bar, l'éditeur Maurice Nadeau, les critiques Pierre Descagues et Pierre Restany ou les poètes Philipe Soupault et Alain Bosquet. Robert Helman meurt à Paris en 1990 alors que la fondation Cartier lui rend hommage cette même année. Robert Helman a aussi participité à plusieurs salons dont le Salon des Surindépendants, le Salon d'Automne et Comparaisons.

Expositions en galerie 

1947 – Galerie Denise Breteau, Paris (préface de Georges Boudaille)

1948 – Galerie Louis Manteau, Bruxelles

1952 – Galerie Mouradian et Vallotton, Paris

1954 – Galerie Elisabeth Nelson, Chicago

1957 – Galerie Bénézit, Paris

1959 – Galerie La Hune, Paris

1961 – Galerie Blu, Milan (préface de Pierre Restany)

1963 – Galerie Beno d'Incelli, Paris 1974 – Galerie Verbeke, Paris

1976 – Galerie Artcurial, Paris 1986 – Galerie La Pochade, Paris